Chères toutes, chers tous,

Je vous remercie d'avoir suivi les premiers épisodes vidéos de La Méthode Boulanouar. Vos retours, commentaires, questions, avis, nous enrichissent et nous permettent d'améliorer le programme. Il reviendra dans quelques semaines. En attendant cela, pendant les semaines qui vont suivre, je vais partager avec vous quelques réflexions dans la continuité de ce programme.

Lorsque je rencontre des personnes qui veulent se lancer dans l'entrepreneuriat, revient souvent un thème, peu abordé dans la littérature entrepreneuriale. Je pourrais le résumer sous forme de question :

"Est-ce que me lancer dans l'entrepreneuriat ne va pas entrer en collision avec ma vie actuelle ?"

Difficile à aborder également dans les épisodes de La Méthode, je vais essayer d'y apporter des réponses sous forme d'articles. En espérant que cela vous permettra de répondre aux questions que vous vous posez vous-mêmes, ou peut-être des gens dans votre entourage. Toutes vos suggestions sont les bienvenues pour les prochains posts. J'essaierai d'être toujours factuel et méthodique, surtout, faites-le moi remarquer si ce n'est pas encore assez. Bonne lecture !

-----

Parmi les mythes de l’entrepreneuriat, il y en a un qui revient souvent. C’est celui dans lequel quelqu’un va tout plaquer pour se lancer dans une aventure couronnée de succès du premier coup.

Ce qui nous impressionne généralement dans ce type d’histoire, ce n’est pas vraiment la capacité de cette personne à bien gérer une entreprise.

Ce qui nous plaît réellement, c’est le courage de la prise de risque : faire une croix sur sa situation confortable et tout miser sur une nouvelle idée. C’est une jolie histoire…

D’après ma propre expérience et celles des centaines d’entrepreneurs que je rencontre chaque année, quitter son job pour lancer son entreprise n’est pas forcément une nécessité, ce n’est en tout cas jamais la première étape. Et si beaucoup finissent par le faire, ce n’est certainement pas sur un coup de tête.

C’est tout l’inverse : quitter son job fait partie d’un plan qu’on a anticipé. C’est une décision planifiée, réfléchie, qui intervient si certains critères business sont atteints.

Dans une majorité des situations, lancer une entreprise ne veut pas dire que cela va devenir immédiatement une activité à plein temps. Beaucoup des premières étapes de la création d’une entreprise peuvent se faire en parallèle de votre activité de salarié.

Par exemple : imaginons que vous vous lanciez à votre compte dans une activité de création de sites internet. Il y a de grandes chances que vous puissiez tester cette activité à petite échelle dans un premier temps. Prendre un ou deux clients pendant un trimestre vous permet de tester votre plan sans que cela ne devienne un job à plein temps.

Vous pourrez envisager de quitter votre poste lorsque cette première étape de test sera validée.

Si vous voulez lancer une boutique, cette première étape peut être d’avoir un stand lors d’un événement, ou un lieu éphémère. Si vous créez un produit, concevez une première série limitée, pour voir si cela intéresse les gens. Vous envisagez la restauration ? Pourquoi ne pas faire un stand de nourriture lors d’une fête de quartier ?

Il y a beaucoup de manières de faire un premier petit pas dans votre entreprise en attendant de faire le grand saut.

Cela vous permet de confirmer que ce projet vous plaît concrètement et de vérifier qu’il peut réellement rapporter de l’argent.

Article originellement paru sur Linkedin ici